luc_vs_luc001

Rencontre au sommet : Luc Bossé et Luc Bossé

Aujourd’hui, l’éditeur Luc Bossé rencontre l’auteur Luc Bossé pour lui parler de son plus récent livre Comment faire de l’argent, publié par les éditions Pow Pow.

Luc Bossé : J’aimerais que tu nous parles de la genèse de ton nouveau livre, qui n’est pas vraiment « nouveau » puisqu’il s’agit essentiellement d’une manière de recycler du vieux stock que tu as publié à gauche et à droite.

comment_faire_couvLuc Bossé : Je pense que le titre, Comment faire de l’argent, dit tout. Tu sais, je pense qu’imprimer des livres c’est un peu comme imprimer de l’argent. Les gens achètent énormément de livres par les temps qui courent! C’est un marché en pleine expansion. Les statistiques le prouvent. La culture, c’est le nouveau Klondike. Or, je souffre depuis quelques années d’une blessure au bras qui m’empêche de dessiner autant de livres que je le voudrais – ce qui, bien évidemment, me permettrait de devenir extrêmement riche. Je dois donc trouver de nouvelles manières de créer. Le recyclage est l’une des possibilités qui s’offrait à moi; j’ai donc décidé de compiler le meilleur de mes Rapports annuels et de quelques fanzines aujourd’hui épuisés pour en faire un tout nouveau livre.

luc_vs_luc010Luc Bossé : Je pense que tout le monde se pose la question : y apprendra-t-on vraiment comment faire de l’argent?

Luc Bossé : Bonne question, Luc. D’après moi, une chose est certaine : les gens le sauront s’ils achètent le livre.

Luc Bossé : Oh oh! Bien vu, Luc.

Luc Bossé : Merci, Luc.

Luc Bossé : J’aime comment tu penses!

Luc Bossé : Non non. J’aime comment tu penses!

Luc Bossé : On a vraiment l’impression que le livre est une compilation de tes plus grands succès! Un peu comme le Greatest Hits de Queen!

Luc Bossé : Justement, on m’a souvent dit que j’étais le Freddie Mercury de la bande dessinée québécoise.

Luc Bossé : As-tu une idée de ce que ça pourrait vouloir dire?

luc_vs_luc007Luc Bossé : Absolument pas. Mais je pense que si l’industrie de la bande dessinée avait une chanson thème, ce serait We Are the Champions.

Luc Bossé : Crois-tu que les gens qui possèdent tes autres livres et tes vieux fanzines devraient se procurer ce tout nouvel album?

Luc Bossé : Je pense même qu’ils peuvent en acheter plusieurs exemplaires et les donner à tous les membres de leur famille pour Noël.

Luc Bossé : En tant qu’éditeur, j’ajouterai qu’ils peuvent acheter plusieurs livres du catalogue Pow Pow à chacun des membres de leur famille…

couverture_yves_01Luc Bossé : Je ne voudrais surtout pas avoir l’air du genre de gars qui plogue son propre travail dans une conversation… mais je tiens à dire que ce n’est pas parce qu’Yves, le roi de la cruise est sorti en 2010 que ça ne peut pas faire un beau cadeau en 2015.

Luc Bossé : As-tu l’impression d’avoir accouché d’une oeuvre cohérente avec Comment faire de l’argent, même si le livre n’est au fond qu’un patchwork approximatif composé à partir de tes vieux fonds de tiroir?

luc_vs_luc006Luc Bossé : Absolument. Au fond, je fais tout le temps les mêmes jokes et je parle toujours des mêmes trois ou quatre affaires. Alors la cohérence est née par elle-même. C’est quand on s’attelle à la tâche de signer un ouvrage rétrospectif comme celui-ci que l’on apprend vraiment à se connaître. C’est un processus personnel très introspectif, au fond. Or, à travers cette démarche, j’ai découvert que j’aimais vraiment le hockey et la bière. C’était très instructif!

Luc Bossé : Qui n’aime pas le hockey et la bière?

Luc Bossé : Exactement. Je crois qu’en ce sens, ça rejoint le propos principal du livre qui est l’argent… et comment en faire.

Luc Bossé : D’après toi, on en fait en parlant des choses que tout le monde aime?

luc_vs_luc009Luc Bossé : Absolument! Parfois, je partage aussi des recettes – parce que je sais que les gens aiment la cuisine. Le livre est plein de petits trucs pratiques comme ça. C’est bien plus qu’une bande dessinée, au fond : c’est un véritable guide pratique. Je pense qu’il peut plaire à tous les publics, pour cette raison.

Luc Bossé : Le livre contient plusieurs épisodes du très populaire feuilleton Ninja Pow Pow

Luc Bossé : On ne peut rien te cacher, Luc.

luc_vs_luc003Luc Bossé : Peux-tu nous en parler un peu?

Luc Bossé : Les gens aiment beaucoup les ninjas.

Luc Bossé : Mais encore?

Luc Bossé : Je crois que les gens seront plus enclins à acheter un livre qui contient des ninjas.

Luc Bossé : Il n’y a pas une « intention artistique » derrière tout ça?

Luc Bossé : Le livre s’intitule Comment faire de l’argent.

Luc Bossé : Que réponds-tu aux gens qui croient que tu manques d’intégrité et de transparence?

Luc Bossé : Cette entrevue est terminée.

luc_vs_luc002

Propos recueillis par Alexandre Fontaine Rousseau.

Commentaires fermés sur Rencontre au sommet : Luc Bossé et Luc Bossé