Chroniques de jeunesse

24,95 $

Description

Avant d’aller à Pyongyang, à Shenzhen et à Jérusalem, Guy Delisle a vécu à Québec où, durant trois étés, il a travaillé dans la même usine de pâte et papier que son père. Avec Chroniques de jeunesse, l’auteur revient sur son expérience de gars de shop, dressant un portrait drôle et touchant du milieu ouvrier et de ses années formatrices en tant qu’artiste.

Mentions

  • Les libraires conseillent – Sélection de février 2021
  • Coup de cœur Renaud-Bray

Avis

  1. J’ai beaucoup aimé. […] C’est très touchant, on retrouve l’alter ego de Guy qu’on a suivi à travers [ses autres livres], on a l’impression d’ajouter un chapitre à cette longue histoire.

    ,

  2. Aiguillé de son légendaire sens de l’observation, l’artiste replonge dans ses années formatrices dans le roman graphique Chroniques de jeunesse.

    ,

  3. ★★★★★
    […] voilà que le surdoué bédéiste Guy Delisle nous entraîne dans un voyage nostalgique qui nous permettra de revivre avec lui ses années de « gars de shop », alors qu’il travaillait avec son père dans une usine de pâtes et papiers, et d’apprenti dessinateur.

    ,

  4. […] l’illustrateur québécois Guy Delisle raconte son passage à l’âge adulte dans une nouvelle BD fascinante, Chroniques de jeunesse.

    ,

  5. Chroniques de jeunesse met en scène une galerie de personnages colorés, soit les ouvriers avec qui Guy Delisle, alors étudiant en arts plastiques, a partagé son quotidien pendant trois étés […] Aujourd’hui, ces ouvriers revivent sous la plume de Delisle, tout comme l’usine, qui est sans conteste le personnage principal du récit. En effet, Guy Delisle n’est pas avare de détails pour raconter le fonctionnement des machines, les tâches répétitives que les employés devaient accomplir, les dangers qui guettaient ces derniers…

    ,

  6. Guy Delisle nous fait vivre un voyage dans son passé. […] C’est très réussi, parce c’est aussi les premiers pas de l’artiste vers la BD professionnelle. […] Et les couleurs, fantastiques! […] C’est un très, très, très bel ouvrage.

    ,

  7. Un très bel hommage autant à [l’usine], qu’au bâtiment, un hommage aussi à la production de papier au Québec. […] Un très, très, très bon Guy Delisle!

    ,

  8. Guy Delisle y livre non seulement son album le plus personnel en carrière, mais son meilleur.

    ,

  9. Pour les dessins magnifiques, le récit personnel, les personnages attachants, ou les anecdotes amusantes, je vous recommande cette bande dessinée à dévorer.

    ,

  10. ★★★★
    Sans prétention, Guy Delisle nous brosse un portrait de ce qu’il était à la sortie de l’adolescence. Pour terminer, j’aimerais citer les mots du narrateur. Ce dernier, après avoir vu un employé expérimenté ranger un lourd boyau d’un seul mouvement de bras, s’exclame : « C’est beau, l’expérience ! » En refermant l’album, j’ai pensé la même chose.

    ,

Informations complémentaires

Date de parution

26 janvier 2021

Pages

160

ISBN

978-2-924049-91-4

Catégorie :

Vous aimerez peut-être aussi…