vil_couverture
vil_page_01vil_page_02vil_page_03vil_page_04vil_page_05vil_page_06vil_page_07vil_page_08vil_page_09vil_page_10vil_page_11vil_page_12vil_page_13vil_page_15vil_page_14vil_page_16

Vil et misérable

22,95 $

Description du produit

2 pour 1 sur les Balzac à l’achat d’une Chrysler

Lucien Vil, libraire de son état, partage sa boutique de livres avec les minounes de Linguine voitures usagées / livres usagés. Entre ses collègues avec lesquels il a peu en commun, son psy aux méthodes plus que douteuses, son nouvel assistant Daniel et le jour de la marmotte qui s’en vient à grands pas, difficile pour Lucien de ne pas angoisser…

Mais aujourd’hui, on s’en fout, c’est l’Halloween.

Prix et mention

  • Nomination Bédéis Causa pour le meilleur album de langue française publié au Québec en 2013
  • Nomination Bédélys pour la meilleure bande dessinée publiée au Québec en 2013
  • Finaliste au prix Marc-Olivier Lavertu 2013

Avis

  1. Digne des meilleures comédies britanniques, Vil et Misérable se veut un récit surréaliste abordé avec économie. De par la justesse des dialogues et du ton, l’auteur fait preuve d’une grande sensibilité au jeu d’acteur et à la mise en scène. Il s’intéresse d’ailleurs davantage aux relations interpersonnelles qu’à l’intrigue. Cet enchaînement de saynètes caustiques au rythme irréprochable saura ravir les plus coriaces admirateurs de Ricky Gervais et de Monty Pythons.

    ,

  2. Avec des passages parfois drôles à nous faire glousser de plaisir et des moments explicites qui vous feront rire de gêne, la nouvelle bande dessinée de Samuel Cantin rejoint décidément les rangs de son prédécesseur, Phobies des moments seuls, qui nous permettait d’apprivoiser des personnages loufoques qui n’avaient pas peur de rire d’eux-mêmes et de rire des autres.

    ,

  3. Vil et misérable: le livre de chevet des intellos qui savent qu’il n’y a rien de plus drôle qu’une joke de foufounes.

    ,

  4. Si Phobies tenait plus de l’album illustré que de la bande dessinée classique, Vil et misérable montre une nette évolution dans le travail de Cantin – dessin, mise en scène, décors : tout est maîtrisé parfaitement et confirme une fois de plus le talent de conteur de Cantin.

    ,

  5. […] c’est fort probablement votre âme qui est à jamais souillée par cette lecture délicieusement malsaine, dont les dialogues réglés au quart de tour provoquent simultanément le malaise et l’hilarité.

    ,

  6. Applaudissements donc à Samuel Cantin, qui se lâche à merveille et livre des dialogues drôles et percutants qui rendront hilares les lecteurs de son délire créatif dessiné.

    ,

  7. Encore une fois, Cantin excelle pour ce qui est de trouver le ton, la syntaxe et le vocabulaire idéaux pour refléter l’oralité et la classe sociale de ses personnages.

    ,

  8. Sous la couverture, on y renoue avec son angoissant univers social où malaises, faux pas et pensées embarrassantes cimentent des rapports humains dont la charge dysfonctionnelle nourrit forcément un récit loufoque et divertissant par l’absurde.

    ,

  9. […] un récit légèrement déjanté, mais qui tient malgré tout formidablement bien la route. Il faut simplement accepter de mettre sa raison en veilleuse pour entrer dans cet univers délicieusement absurde.

    ,

Information complémentaire

Pages

148

Date de parution

mai 2013

ISBN

978-2-924049-09-9

Poids 0.325 kg
Dimensions 21 x 16 x 1.25 cm
Catégorie :

Vous aimerez peut-être aussi…