Football-Fantaisie

54,95 $

Description

Est-ce un récit de science-fiction? Une histoire d’amour? Une bande dessinée expérimentale qui déconstruit les codes de la communication? En fait, c’est un peu tout ça. Football-Fantaisie est le livre le plus inusité et le plus ambitieux de Zviane – ce qui n’est pas peu dire!

C’est l’histoire de deux petites filles, Frédérique et Annabelle (12 et 6 ans), qui s’enfuient du laboratoire d’un scientifique fou. Prêt à tout pour les rattraper, il lance à leurs trousses un robot tueur! Piou piou piou!

Elles aboutissent à Football-Fantaisie, une petite ville insulaire d’un archipel situé un peu au nord de la Gaspésie. Mais l’affaire, c’est que les habitants de l’île parlent une langue incompréhensible! Les fillettes n’y comprennent rien!!

Réussiront-elles à rentrer à la maison?

Histoire haletante portée par un découpage survolté, Football-Fantaisie foisonne de détails délirants et de détours imprévisibles. Mais entre deux «bing bang pof klapow», Zviane tisse un récit inventif dans lequel elle explore les souvenirs collectifs doux-amers de la grève étudiante de 2012, de l’émeute du Forum de 1955, de la crise d’Octobre, des guerres linguistiques et de la place des médias dans toutes ces tensions culturelles.

Prix et mentions

  • Prix Bédélys Québec 2022
  • Finaliste – Bédéis Causa 2022 – Grand prix de la ville de Québec
  • Finaliste – Prix de la critique ACBD de la bande dessinée québécoise 2022
  • Finaliste – Prix Aurora-Boréal 2022 – Meilleure bande dessinée
  • Finaliste – Prix BD du Salon du livre de Trois-Rivières 2022
  • Les libraires conseillent – Sélection de février 2022

Avis

  1. ★★★★​1/2
    Cela donne finalement l’œuvre la plus ambitieuse (plus de 500 pages), intelligente et aboutie d’une Zviane en pleine maîtrise de son art, dont les subtilités invitent à une deuxième lecture, ne serait-ce que pour le plaisir d’en saisir toutes les couches.

    ,

  2. Dans ce costaud roman graphique, la bédéiste québécoise Zviane joue autant avec les codes linguistiques que les codes graphiques, avec toute l’intensité qu’on lui connaît. Du bonbon!

    ,

  3. Par le truchement d’un découpage maîtrisé et d’un sens du rythme finement exécuté, l’autrice livre une œuvre majeure, unique, renversante, vibrante, haletante, dont on ressort estomaqué et chaviré. Football-Fantaisie trône sans l’ombre d’un doute au sommet des meilleurs albums québécois de l’année […]. Peut-être même au panthéon des plus grandes œuvres de l’histoire du 9e art québécois. L’Histoire nous le dira.

    ,

  4. Ça court, ça pétarade, ça pleure et ça rêve tout au long de ce récit foisonnant que son autrice envisage comme une fable.

    ,

  5. C’est un des grands albums de Zviane. […] Attachez votre tuque avec de la double broche, parce que ça déménage![…] Le dessin est parfaitement maîtrisé.

    ,

  6. Nous pouvons dès maintenant affirmer que nous sommes en présence d’un futur classique et d’une pièce phare de l’œuvre d’une artiste en pleine possession de ses moyens.

    ,

  7. Avec Football-Fantaisie, on sent qu’elle [Zviane] s’éclate, elle ne se retient pas, ses idées débordent et ce plaisir créatif là est communicatif, il dégouline presque entre les pages! […] C’est un livre un peu fou, mais vraiment agréable par sa sensibilité, sa profondeur, son humour.

    ,

  8. C’est éclaté, c’est vraiment une œuvre qui est colossale, qui est ambitieuse et qui en même temps se permet d’être super puérile avec des blagues de caca pis de vomi. […] Elle [Zviane] nous propose un genre de défi de lecteurs de BD, […] un défi qui vaut vraiment la peine! Allez la découvrir.

    ,

  9. C’est là, à mon sens, l’une des grandes réussites de Zviane : par des personnages hauts en couleurs, elle parvient non seulement à faire tenir une intrigue volontairement un peu bancale, mais aussi à faire de la langue, ou plutôt du langage, un matériau au service d’une œuvre intelligente, originale et excessivement réjouissante.

    ,

  10. Même si je sais que l’autrice nous attend dans le détour avec d’autres projets (du moins, je l’espère!), j’ai vraiment l’impression qu’elle nous éblouit avec tout son savoir et son talent. C’est bon, c’est beau, c’est intelligent et original, j’ai vraiment eu un plaisir fou à dévorer cette brique.

    ,

  11. C’est complètement déjanté, à l’image de Zviane. […] Ça vaut vraiment le coup!

    ,

  12. Découpage, cadrages, mouvements des corps, équilibres et déséquilibres des décors, utilisation des couleurs (tons sur tons, ruptures, appel aux teintes chaudes ou froides, usage du noir et blanc), représentation des sons, dialogues en français et en anglais, flash-back, reproduction de mails et de textos… tous les moyens sont bons, qu’elle mobilise avec une inventivité foisonnante, pour lui permettre de livrer un ouvrage d’une ambition folle, certainement son chef-d’oeuvre à ce jour.

    ,

  13. C’est une œuvre majeure dans le portrait de la bande dessinée québécoises contemporaine. C’est foisonnant.

    ,

  14. Curiosité de genre à forte saveur underground, Football-Fantaisie est surtout une excellente bande dessinée totalement maîtrisée et cohérente. Sous ses aspects un peu foutraques, il s’agit d’une œuvre recelant une richesse insoupçonnable et réalisée d’une main de maître.

    ,

  15. Avec une souplesse inouïe, Zviane, autrice québécoise injustement méconnue, signe un chef-d’œuvre survolté, aussi émouvant que jubilatoire.

    ,

  16. D’une virtuosité incomparable, tant au niveau du travail graphique empreint de versatilité que de la complexité audacieuse mais bien maîtrisée du scénario, ce vingt-cinquième opus de la bédéiste est un énorme cadeau, autant pour ses fans invétérés que pour les lecteurs et lectrices qui voudraient se lancer dans la découverte de son travail singulier.

    ,

Informations complémentaires

Date de parution

7 décembre 2021

ISBN

978-2-925114-07-9

Pages

516

Catégorie :

Vous aimerez peut-être aussi…