Julie Delporte

portrait_julie_2

Julie Delporte est l’autrice de plusieurs romans graphiques pour adultes — Journal (2014), Je vois des antennes partout (2015), Moi aussi je voulais l’emporter (2017) — et d’un album jeunesse,  Je suis un raton laveur (2013). Ses ouvrages sont diffusés internationalement et traduits en anglais par Drawn & Quarterly et Koyama Press. Elle est titulaire d’une maîtrise en études cinématographiques de l’Université de Montréal. Elle publie des essais littéraires, notamment pour la revue Liberté, réalise des illustrations pour divers magazines et maisons d’édition, collabore à de nombreux projets collectifs tels que Filles Missiles ou la revue Tristesse (dont elle est co-fondatrice). En parallèle de la réalisation de ses bandes dessinées, elle continue à publier des fanzines, explore les techniques d’impression (sérigraphie, risographie, gravure) et fabrique des pièces en céramique. Elle prépare un livre de poésie illustré en gravure à l’eau-forte à paraître en 2020 chez l’Oie de Cravan. Elle habite à Montréal, aime les plantes, les animaux et parfois les humains.

Œuvres chez Pow Pow

Bibliographie complète

• "Something is growing between my legs", dans Drawn & Quarterly: Twenty-Five Years of Contemporary Cartooning, Comics and Graphics Novels, Drawn & Quarterly, 2015
Journal, L'Agrume, 2014
• Tu es un animal (avec Jérôme Polozcek) 2014
• "S'enrouler sur la bobine" dans Échos, L'Employé du Moi, 2014
• Je suis un raton laveur, La courte échelle, 2013
• Je suis un sismographe, Nos Restes, 2012
• La bédé-réalité, la bande dessinée autobiographique à l'heure des technologies numériques, Colosse/Essais, 2011
• Le dernier kilomètre #1 et #2, Colosse, 2012